Nom du site

Acceder au contenu

Accueil / Collectes / Le traitement des ordures ménagères

Slectionnez une catgorie

Le traitement des déchets non recyclables : le centre de stockage des déchets non dangereux (ou CSDU)

 

Le CSDU est un espace aménagé pour recevoir des déchets destinés à évoluer dans le temps (dégradation de la partie fermentescible). Il permet de récupérer tous les effluents produits par les déchets : les lixiviats (jus des déchets) et le biogaz, garantissant ainsi l'absence d'impact sur l'environnement.

Les déchets sont entreposés ou stockés dans des alvéoles ou casiers totalement étanches par rapport au milieu extérieur.

Copyright : DRIMM - Séché Environnement

L'étanchéité est d'abord constituée grâce à l'argile présente naturellement sur le site, dont le niveau de perméabilité (ou d'étanchéité) est vérifié par des laboratoires extérieurs agréés. Cette étanchéité naturelle est ensuite renforcée par superposition  de deux couches de  géomembrane en PEHD (polyéthylène haute densité) et de matériaux drainants. Tous les travaux de conception de l'étanchéité sont contrôlés et validés par un bureau d'études spécialisé dans la réalisation de tels ouvrages.
L'ensemble est entouré d'une digue périphérique permettant de rabattre les eaux souterraines et de faciliter ainsi le contournement des alvéoles.


La surveillance de l'étanchéité

La surveillance de l'étanchéité est assurée en continu au moyen de réseaux souterrains déployés entre les couches de géomembrane et sous les alvéoles (dans l’argile).


Gestion des effluents

Les lixiviats sont  pompés en continu puis orientés vers le système de traitement par osmose inverse (système d'ultra filtration qui permet de séparer la partie organique de la partie eau). 
Le biogaz est également récupéré en continu au moyen d'un réseau de puits raccordés à des surpresseurs). Il permet d'alimenter des unités de production d'électricité.


Réhabilitation et surveillance post-exploitation

Une fois remplie, chaque alvéole est recouverte  d'une membrane étanche, puis d'une épaisse couche de terre avant d'être revégétalisée.
Elle reste sous surveillance pendant 30 ans. Les programmes de réhabilitation sont réalisés par des écologues du site.

 

Surveillance des milieux

Une surveillance de la qualité de l'eau et de l'air est réalisée (plus de 14000 analyses par an pour les eaux superficielles et souterraines). Cette surveillance porte sur des éléments dits instantanés (marqueurs physico-chimique) mais aussi de long terme.
Des écologues assurent également une surveillance des milieux naturels, avec la mise en place de programmes de comptage des espèces dites bio-indicatrices (espèces particulièrement sensibles à la qualité du milieu dans lequel elles évoluent).
Ces actions de surveillance des milieux permettent de valider l’absence d’impact environnemental mais aussi l’efficacité des programmes de réhabilitation déployées sur les zones d’activité.


Autorité de contrôle

L'intégralité des activités du site est placée sous la surveillance d'une autorité de tutelle : la DREAL.

Copyright : DRIMM - Séché Environnement

Production d'éléctricité à partir du biogaz

L'intégralité du biogaz récupéré dans les alvéoles de stockage est orienté vers la plate forme de production d'électricité afin de le valoriser.
Cette installation comprend un moteur biogaz et une turbine.
Mise en service  depuis 2009,  elle assure une production électrique permettant de répondre aux besoins domestiques d'environ 40 000 habitants. L'intégralité de l’électricité  est  réinjectée  sur  le réseau EDF.

Copyright : DRIMM - Séché Environnement

DRIMM organise des visites de ce site pour les groupes sur réservation.

Le site est certifié Iso 14 001  depuis 1999 et OHSAS 18001 depuis 2003 .

 

Contact : DRIMM, 3525, route de la Ville Dieu, BP 19, 82 700 MONTECH, Tél: 05 63 23 13 00

Site internet du Groupe Séché Environnement

Renseignements

Tél : 05.63.64.49.80